Pour mieux définir cette rubrique consacrée à la nécessité d’enseigner l’argent, il me faut expliquer un certain nombre de points comme celui des mécanismes financiers qui reposent sur le crédit entre autre. Vous me direz quel rapport avec ce blog ? Si on établit un rapport de cause à effet, le crédit accordé aux ménages est une des causes du surendettement des ménages. Vous me direz également que l’implication est un peu rapide ! C’est pourquoi cet article sera un peu généraliste mais sera suivis par d’autres qui montreront l’ « effet domino » donc l’implication crédit <=> surendettement des ménages, et ainsi l’impératif d’une éducation à l’argent.

 cr_dit

Mais d’abord qu’est-ce qu’un crédit ?

Pour que l’économie se développe, il faut deux éléments incontournables : la monnaie et le crédit. Dans un système de monnaie métallique reposant sur les métaux précieux, la quantité de monnaie disponible dépendait de la quantité de métal existant. La création monétaire, et la croissance économique qui s'y associe, dépendaient alors en grande partie des possibilités d'extraction de métaux précieux. Au fil du temps et par l’intervention du président Nixon (en 1971), le crédit est devenu l'unique support de la création monétaire, par le décrochage de la valeur de l’or de la valeur du dollar. L’offre de crédit explosant ainsi, les banques ainsi que les marchés financiers ont pris une ampleur conséquente. Le système monétaire et financier est en pleine révolution.  

Système monétaire, financier = système créateur de crédit.

 

Le crédit résulte de la croissance de la création monétaire et des facilités offertes aux particuliers pour placer leur épargne, soit par l’intermédiaire du système bancaire soit par d’autres établissements financiers opérant sur les marchés.

Le système monétaire et financier est conçu pour faciliter le crédit, et il n'y a alors rien d'anormal ou d'étonnant à ce qu'il prenne une ampleur sans limite apparente. Ampleur d'autant plus facilitée que l'épargne des ménages, qui constitue l'essentiel du capital financier, est soumise à une logique d'accumulation (à cause de l'intérêt, il y a toujours plus d'épargne, et son placement entraîne une inévitable croissance des actifs financiers, donc du crédit.)

A l’échelle mondiale

Le crédit est très important puisqu’il va permettre aux Pays d’investir et de se développer.

 La Banque Mondiale joue un rôle prépondérant dans l’accord de prêt et de crédit aux pays. En effet c’est elle, par l’intermédiaire de la BIRD (Banque internationale pour la reconstruction et le développement) ainsi que de l’IDA (Association internationale de développement), qui accorde des prêts et des crédits pour des opérations d’investissement et de politique de développement, afin de « financer des fournitures, travaux et services à l’appui de projets de développement économique et social dans des secteurs divers ». Ces opérations de politique de développement servent à « fournir un financement extérieur pour aider les pays à réorienter l’action publique et à réaliser des réformes institutionnelles. »

Chaque demande de prêt est évaluée par les créditeurs sur le plan économique, financier, social et environnemental. Ensuite la Banque et l’emprunteur négocie pour se mettre d’accord sur les objectifs de développement, et leurs résultats.

 

Est-ce risqué d’accorder trop de crédit ? Je vous invite à lire l’article sur la crise du crédit (une des origines de la crise économique) .